Did à l’école

BonoBolus est une association de parents d’enfants diabétiques, basée à Blois.

Notre projet est axé sur l’accueil des enfants did à l’école et nous avons commencé en organisant une session de sensibilisation pour 140 atsems -les dames qui aident la maitresse en maternelle – et dames de cantines de Blois et Vendôme.

A lire aussi : Pourquoi faut-il envoyer les papas à l’école ? 

Votre enfant diabétique doit faire sa rentrée ou retourner en classe après le diagnostic ? Ne vous fiez pas qu’aux (nombreux) témoignages de parents pour qui ça ne passe pas bien : en général ça se passe sans difficultés… S’il est fréquent que des parents pas contents en parle sur les forums, ceux qui n’ont pas de souci n’ont pas de raison d’en parler… « Les gens heureux n’ont pas d’histoire » :-)

Cependant, si besoin, vous avez ici de quoi faire respecter vos droits…

Vous allez devoir faire un PAI – Protocole d’Accueil Individualisé. C’est un document qui permet à l’école d’accueillir votre enfant dans les meilleures conditions.

Si c’est la première fois que l’école reçoit un enfant diabétique, il est possible qu’ils soient (très) inquiets. Avant de leur demander quoi que ce soit et donc de leur donner l’occasion de refuser, je vous conseille  de leur faire passer un dossier destiné à les informer et les rassurer.

La première étape est de prévenir l’école. Si l’enfant était déjà scolarisé, il peut retourner à l’école sans attendre que le PAI soit mis en place, mais il est obligatoire de former et d’informer la maîtresse et l’atsem (en maternelle). Cependant, si vous sentez la moindre réticence, n’insistez pas, il vaut mieux que l’enfant manque 15 jours et que tout le monde se sente à l’aise, plutôt que d’y aller en force.

Il va falloir expliquer, sans angoisser, ce qui n’est souvent pas facile car nous sommes nous-mêmes encore sous le choc du diagnostic. Si votre enfant est pompé, vous pouvez demander à l’infirmier du prestataire de faire l’information et la formation. C’est un professionnel, il sera un interlocuteur rassurant pour l’école. Si vous n’avez pas de prestataire, demander à votre hôpital s’ils peuvent vous aider.

L’école n’est pas un lieu de soin, sauf exception, les maîtresses n’accepteront pas de faire les injections d’insuline aux stylos. Elles accepteront plus facilement de faire les bolus avec la pompe.

Par contre, elles peuvent, si elles sont d’accord, faire la dextro et suivre le protocole du PAI : en cas d’hypo, donner du sucre, en cas d’hyper, appeler les parents pour décider de la dose à injecter.  Si la maîtresse ne veut pas piquer, et que l’enfant est assez grand, il peut le faire lui-même. Il aura longtemps besoin de l’aide de l’adulte pour lire le résultats et décider  de la marche à suivre.

Vous pouvez fournir à l’école un dossier, contenant :

Avis du conseil de l’ordre sur la dextro

Refuser un enfant à la cantine en raison de son état de santé est de la discrimination (Défenseur des Droits) 

Ce rapport du défenseur des droits est essentiel à votre dossier. Vos interlocuteurs seront fixés sur leurs obligations et les droits de votre enfant.

Un article qui peut aider votre mairie à faire un effort :

http://www.courrierdesmaires.fr/10616/une-cantine-scolaire-doit-elle-proposer-un-menu-adapte-au-regime-dun-enfant-diabetique/

La Circulaire 2003

dont le préambule dit :

 » Il convient de tout mettre en œuvre pour éviter l’exclusion et l’isolement dans lequel la maladie peut placer l’enfant ou l’adolescent et de développer l’adoption de comportements solidaires au sein de la collectivité. »

Commentaires et explications de la circulaire

Témoignage d’un Directeur d’Ecole

Memento de l’Académie Paris-Créteil-Versailles : Accueil de l’enfant malade

Exemple de PAI très complet

Différents modèles de PAI proposés par l’Académie de Montpellier

10 choses à savoir sur le diabète de type 1 – fiche enseignant

Un modèle d’Affiche très bien fait à donner à l’instit et à mettre dans le « sac diabete », créée par Sandrine, de Didi et Diabeline

Fiche Diabete d’Integrascol

Dossier de l’Association Enfance, Adolescence et Diabète

Pour le collège et le lycée, un document diffusé par Jodie, de la page Facebook des ados diabetiques, préparé avec d’autres jeunes en colo AJD, qu’ils peuvent donner à leurs profs :

les ados diabetiques pompe

les ados diabetiques injections

Si vous avez un document ou un lien qui vous a été utile, n’hésitez pas à le partager avec nous :-)

Et vous, ça se passe comment à l’école ?

 

La pétition à signer et partager :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Ameliorer_laccueil_des_enfants_atteints_de_maladie_chronique_a_lecole/?cyvwOdb

 

 

One Comment

  1. Clouté
    25 juin 2017 @ 7 h 59 min

    Moi, je suis professeur diabétique et rien n’est prévu pour moi à l’école. Je ne peux pas quitter la classe pour aller aux toilettes, pour faire ma dextro, pour me resucrer. Je suis souvent en hyper/hypo, et fatiguée. Cette année, j’ai bénéficié d’un allègement de service de deux après-midi, mais on n’y a droit qu’une fois dans sa carrière! Pourtant, la prochaine année scolaire, je serai toujours diabétique….

    Reply

Leave a Reply

*